​Un modèle d’habitat intergénérationnel innovant à Entraigues sur la Sorgue | SORENIS
Régionale Actualités

L’expert de l’habitat nouvelle génération SORENIS et la Mairie d’Entraigues sur la Sorgue ont créé dans le Vaucluse, un modèle d’habitat intergénérationnel alliant économie circulaire et utilité sociale.



Un projet d’habitat intergénérationnel innovant

Recréer le lien entre les générations grâce à une maison partagée unique en France, entièrement aménagée avec des matériaux de récupération, intégrant un espace numérique pour les habitant.e.s de la résidence, tout en y associant les commerçants de proximité : c’est le pari réussi pour Sorenis, la Mairie d’Entraigues sur la Sorgue et leurs partenaires (promoteur, ville, CCAS, bailleur, agglomération, conseil départemental, conseil régional, caisses de retraite, associations de proximité, APF France, ESAT, Habitants, Handitoit, l’ARS, services déconcentrés Etat).

Une livraison sans retard malgré la situation sanitaire

La méthode Sorenis a permis de rassembler tous les acteurs pour créer une dynamique autour d’un projet collectif depuis 2018. 3 ans de travail collaboratif pour créer 78 logements intergénérationnels dont :
 
  • 36 logements sont dédiés et aménagés pour les seniors ;
  • 3 sont équipés pour les personnes à mobilité réduite ;
  • et 39 logements pour les personnes éligibles au logement social.
Sorenis a mis en œuvre une ingénierie innovante au service des partenaires privés/publics dans le cadre d’un programme-pilote intergénérationnel, livré sans retard malgré la situation sanitaire.

Le mobilier de la maison partagée « Julien Lauprêtre » a été entièrement réalisé avec des matériaux de récupération. Un projet d’utilité sociale a aussi été pensé pour les habitant.e.s : soutien scolaire, aide administrative, cours informatiques, ateliers collectifs autour l’environnement (création de poubelles de tri-sélectifs pour les logements, aménagement des extérieurs avec des matériaux de récupération, permaculture, objectif « zéro déchet « ), et des actions de sensibilisation autour de l’alimentation durable et l’autonomie. Un terrain de pétanque permet d’associer le tissu associatif local à la vie de la résidence.
 
Source et crédit photo : sorenis.com